Débuter dans le BIM : les incontournables

Building Information Modeling

Publié le : 13 mai 20236 mins de lecture

Le BIM représente désormais un atout non négligeable dans le domaine de l’architecture. Cette solution numérique offerte aux architectes leur permet d’optimiser la qualité de leur prestation, réduire le délai et les coûts de réalisation. Cependant, en tant que débutant il est primordial pour vous d’avoir des informations techniques afin de bénéficier au mieux des outils BIM. Que devriez-vous savoir en tant que débutant ?

Le BIM : de quoi s’agit-il ?

Le BIM (Building Information Modeling) est un outil permettant de modéliser les informations de construction. Il est implémenté par des applications appelées logiciels BIM qui assurent la modélisation des données de tous types de bâtiments en 3D. Les utilisations de la technologie BIM ne s’arrêtent pas là. Elle peut également être utilisée en génie civil, dans les travaux publics et bien d’autres encore.

Parallèlement, le BIM se définit également comme une démarche collaborative utilisée dans la gestion de projet de construction. Il assure de ce fait le partage des informations sur l’ensemble du cycle de vie du bâtiment. Ceci du début du projet jusqu’à sa démolition. Cette caractéristique concerne tous les acteurs et intervenants du projet. Sur ce lien, vous en apprendrez davantage.

À découvrir également : Trouver un éditeur de logiciel à Nantes

Que faut-il absolument connaître en tant que débutant dans le BIM ?

Lorsque vous êtes architecte et que vous débutez dans la technologie BIM, il est primordial d’avoir des informations techniques sur le sujet. Notamment les principaux logiciels BIM tendances, les termes incontournables pour les débutants, etc.

Les termes clés pour les débutants en BIM

1) Approuvé pour la construction (AFC)

Multiples sont les termes utilisés dans la conception avec les outils BIM. L’AFC est un terme très courant dans ce monde de professionnels. Il fait allusion à l’ensemble des documents et dessins examinés et approuvés par le personnel de contrôle. Ces documents sont capitaux pour commencer les travaux. Sans avoir obtenu les documents et dessins attestés AFC, aucune équipe n’est autorisée à commencer son travail.

2) Plan d’exécution BIM (BEP)

Vous l’aurez compris, il s’agit des documents fondamentaux pour la réussite d’un projet BIM. Ils représentent l’un des outils fonctionnels de référence pour la bonne gestion d’une commande BIM. Il rassemble divers documents, dont le plan directeur de diffusion de l’information et celui de mise en œuvre du projet. En bref, on parle ici des directives à suivre pour la réussite du projet.

3) Environnement de données commun (CDE)

Common Data Environnement pour CDE, il s’agit d’un environnement de partage de données numériques. Il est utilisé pour gérer les informations d’un projet du début jusqu’à sa finalisation. Il prend donc en charge l’ensemble des informations de réalisation, les dessins, les modèles ainsi que les rapports. Il garantit à toutes les parties d’accéder aux nouvelles mises à jour concernant le projet et assure le suivi et l’enregistrement des diverses modifications.

Les logiciels BIM du moment

1) ArchiCAD

ArchiCAD est l’un des outils BIM tendance. Et apparaît dans le top des outils les plus prisés sur le marché. Dès sa sortie, il proposait déjà les fonctionnalités de modélisation 3D et 2D. Actuellement il a évolué et offre toute une pile d’avantages pour l’architecte. Avec cet outil, le travail collaboratif est optimisé grâce à son interface DWG. Sa prise en main simple et facile fait de cet outil une technologie hautement qualifiée pour les débutants.

2) Revit

Deuxième du classement sur le marché, cette technologie de réalisation de maquette offre la fonctionnalité 3D et est adaptée à tous les professionnels de l’architecture. L’atout principal de Revit est sa fonctionnalité de modélisation de bâtiment paramétrique. Cette fonctionnalité lui permet de relier l’ensemble des composants du bâtiment.

Une modification apportée à un endroit agit automatiquement sur l’ensemble de la structure en faisant les corrections nécessaires pour maintenir le dessin toujours cohérent. En plus de tout cela, les nomenclatures Revit permettent à l’utilisateur du programme de quantifier, d’analyser et de gérer les composants.

3) Dynamo BIM

Mise en place par le groupe Autodesk, Dynamo BIM est un outil de réalisation de dessins. Cet outil complète les fonctionnalités de Revit en facilitant l’utilisation dans la création de maquettes. Les algorithmes de cet outil lui permettent donc d’être très efficace et de trouver des solutions adaptées à des projets de façon spécifique. Il est disponible aussi bien en version gratuite que payant.

Pourquoi réaliser une maquette BIM ?

La réalisation du modèle numérique d’un bâtiment à construire est une étape capitale pour la réussite d’un projet. Elle permet d’avoir une vue d’ensemble sur le travail à faire, optimise l’efficacité et garantit la cohésion au sein des équipes. Un travail de qualité est réalisé, et ce dans un laps de temps. Sur le site arkance-systems.fr, vous pouvez connaître le type de digitalisation adaptée à votre secteur d’activité.

En somme, la gestion de projet de bâtiment en architecture est un travail désormais révolutionné avec l’apparition des outils BIM. En tant que jeune architecte, maîtriser ce que c’est qu’un outil BIM, les termes clés utilisés en BIM, ainsi que quelques programmes informatiques BIM est tout à votre honneur. Vous pourrez mieux prendre en main ces programmes, et bénéficier de leurs multiples avantages.


Se former à Fusion 360 et en découvrir les principales fonctionnalités
Apprendre le montage vidéo

Plan du site